Inondations

Inondations: trois secouristes tués près de Marseille dans un accident d'hélicoptère

SOURCE : CC0 / Hermann
FRANCE
06:53 02.12.2019(mis à jour 09:42 02.12.2019)

Deux morts emportés par les eaux, trois secouristes décédés alors qu'ils partaient en hélicoptère à l'aide des sinistrés: les violentes intempéries qui ont frappé la Côte d'Azur dimanche ont causé un lourd bilan humain, une semaine après des pluies diluviennes qui avaient fait six morts, relate l'AFP.

En un peu plus d'une semaine, onze personnes sont mortes dans le Sud-Est de la France lors des épisodes méditerranéens successifs qui ont engendré une alerte rouge de Météo France.

Les trois occupants d'un hélicoptère de la Sécurité civile partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries dans le département du Var ont été retrouvés morts près de Marseille, dans une zone qui n'était pas placée en alerte rouge météo, dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

«Alors que leur hélicoptère EC145 de la Sécurité civile se dirigeait vers Le Luc-Le Cannet (Var) afin d'assurer une mission de reconnaissance et de sauvetage, les liaisons radios et radar ont été rompues», indique le ministère.

«Malgré l'engagement d'importants moyens de recherche (...), les trois occupants de l'hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin» près de la commune du Rove, dans la région de Marseille, ont expliqué dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'État Laurent Nuñez en rendant hommage aux secouristes.

Une enquête devra établir les circonstances exactes du drame.

5de474b11f0000300edf012a

Sur la Côte d'Azur, les fortes pluies qui se sont abattues dimanche soir ont fait deux morts dans le Var, selon la préfecture de ce département.

À Fréjus, le propriétaire d'une pension de chevaux sorti pour veiller sur ses animaux a été emporté par les eaux. Dans la commune de Saint-Paul-en-Forêt, un berger apparemment parti dans la nuit pour faire rentrer ses bêtes, a lui été emporté dans son 4x4, alors qu'il tentait de franchir un gué. Son corps a été retrouvé dans son véhicule, encastrée contre un arbre, 300 m en aval de là où il avait été vu pour la dernière fois.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les secours étaient notamment engagés à Fréjus, où un quartier a été envahi par les eaux, mais aussi à Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, deux communes déjà inondées le week-end dernier.

Les écoles maternelles et primaires seront fermées lundi à Fréjus et dans certains quartiers de Roquebrune.

«L'Argens aval a entamé une hausse, et la hauteur maximale la plus probable pourrait atteindre les 6,1 à 6,3 m», avait averti en début de soirée le Service de prévisions des crues (SPC) Méditerranée-Est. La semaine dernière, la même rivière Argens avait monté de plus de 7 mètres, un niveau atteint tous les 50 ans seulement.

«Sur le Var et les Alpes-Maritimes, la décrue se confirme; en revanche, les niveaux d'eau restent élevés et les débordements restent significatifs, a souligné Météo France dans son bulletin situation de 04H00 du matin. Le Var est en vigilance orange crues.

Dans les Alpes-Maritimes, ce sont les communes de Mandelieu-la-Napoule et Cannes qui ont été les plus touchées, avec plusieurs quartiers inondés.

Tous les établissements scolaires, jusqu'aux lycées, seront toutefois fermés à Cannes et Mandelieu ainsi que dans la commune de Pegomas.

Cet épisode méditerranéen a entraîné l'annulation, par mesure de précaution, de très nombreux événements culturels et sportifs dimanche, dont le choc attendu dans la soirée à Monaco entre l'ASM et le Paris SG, pour le compte de la 15e journée de Ligue 1 de football.

Météo France maintient sa vigilance rouge pour les deux départements jusqu'à 06H00, même si les pluies ont beaucoup faibli, le Vaucluse restant pour sa part en vigilance orange inondation.

 

LES PHOTOS DE DIVERS PRESSES SUR INTERNET

000_1mq8wt_5de519b1b2c49_0

4e01337_5093187-01-06

442d6c0d4c2b366b266ad7fb93a5dc032621b256

648x360_avenue-francis-tonner-cannes-bocca-1er-decembre-2019

661_afp-news_73c_81f_a2e7db5b8e55520d9d8f46c531_le-sud-est-de-la-france-endeuille-apres-de-nouvelles-intemperies_000_1MQ63B-highDef

870x489_maxnewsworldfour866433

870x489_maxnewsworldthree593375

8021a248c6f2f5394e3fb0bbac1c45029fd3a6ff

3270889-710824-jpg_3091866

20528807

20533397

78208307_2524502080920338_1778290484028899328_n-4532409

a-pertuis-dans-le-vaucluse-place-en-vigilance-orange-l-eze-est-sorti-de-son-lit-dimanche-photo-le-dl-christophe-agostinis-1575237710

B9721783676Z

dcaix-24864-122019-smer6308

image

image2

intemperies-alpes-maritimes-3_5435647

le-sud-est-a-deja-ete-fortement-touche-par-les-pluies-en_4935553_540x323p

maxresdefault

mercredi-a-saga-dans-le-sud-ouest-du-japon

MjAxOTEyYjg3NzQ2YWI2ZDZmNjU0N2Q3YzEwMjQzNzFjNjlmNDk

photo-fournie-par-la-securite-civile-le-24-novembre-2019-montrant-une-zone-ino

****************************************************

COMMUNIQUE DE PRESSE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL 06
Intempéries : Charles Ange Ginésy rend hommage à la chaine de solidarité et apporte son soutien aux communes sinistrées et à leurs populations

VISITE MANDELIEU 2

       

Suite aux fortes intempéries qui ont touché l’ouest du département ce dimanche

Charles Ange Ginésy rend hommage à la chaine de solidarité et apporte son soutien aux communes sinistrées et à leurs populations

Suite à ces nouvelles intempéries qui ont fortement touché l’ouest du département ce dimanche 1er décembre 2019, Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, s’est rendu ce lundi matin à Mandelieu, Cannes et au CIS de Cannes-la-Bocca, pour féliciter l’ensemble des acteurs mobilisés et apporter son soutien aux communes sinistrées et à leurs populations.

« Une nouvelle fois ce week-end, le territoire des Alpes-Maritimes a subi un épisode pluvieux très intense et a été placé, dimanche 1er décembre 2019 à 14 heures, en vigilance météorologique rouge pour risques de pluie – inondation, jusqu’à 6 heures ce lundi matin. Il s’agit du deuxième week-end consécutif de fortes pluies avec une vigilance rouge pluie-inondation. Il est tombé hier, en quelques heures, l’équivalent de trois mois de pluie sur le secteur cannois. Ces intempéries ont provoqué de graves dégâts matériels.

Je tiens à rendre hommage et à féliciter l’ensemble des équipes du SDIS 06, de Force 06, des agents communaux, des policiers municipaux, des agents des routes, et de la direction des solidarités humaines du Conseil départemental, qui ont travaillé sans relâche pour secourir, aider et remettre en état. 

Mes pensées se tournent vers le département voisin du Var. Le bilan humain est lourd, 5 morts dont 2 personnes emportées par les eaux et 3 membres de la sécurité civile décédés dans un accident d’hélicoptère. Aux familles et proches endeuillés, je présente mes plus sincères condoléances.

Dès le début des intempéries hier, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a mobilisé d’importants moyens pour venir en aide aux communes et aux populations touchées par cet épisode méditerranéen intense. Aujourd’hui, 150 agents des routes et de Force 06 sont toujours sur le terrain pour apporter leur aide aux communes et aux habitants.

L’heure est au diagnostic, à la reconnaissance et à la remise en état. Il y a des travaux en attente à cause de procédures, il faut que le Gouvernement accélère ces processus administratifs souvent bien trop longs. J’appuierai ces demandes des maires auprès des plus hautes autorités.

Le rôle indispensable du SMIAGE (Syndicat Mixte Inondations, Aménagement et Gestion de l’Eau Maralpin), a une fois encore permis d’améliorer la gestion de crise et d’apporter plus d’efficacité en amont pour coordonner les actions des collectivités. Avec son propre système de prévision et d’alerte Predict qui fournit un suivi des événements météorologiques en temps réel, le SMIAGE a pu organiser l’alerte des services municipaux.

Au lendemain des intempéries du 23 novembre, j’avais annoncé une aide d’urgence provisoire de 7 millions d’euros, dont 5 millions pour les collectivités, 1 million pour les particuliers et 1 million pour les agriculteurs et les entreprises. Pour faire face à ce nouvel épisode, je vais proposer à la prochaine Assemblée départementale de rallonger l’enveloppe exceptionnelle prévue pour ces intempéries afin de la porter à 10 millions d’euros. »

Charles Ange Ginésy 

Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes 

VISITE CANNES LA BOCCA

VISITE CANNES

***********************************************************************