SUS SUR LE BAUDET AUTOMOBILISTE LA VACHE A LAIT DE L'ETAT FRANÇAIS AVEC UN SYSTÈME INFAILLIBLE D'USINE A GAZ

 

ATT000161

ATT0001914

GROS P.V. en perspective !

Présentation de la voiture radar privatisée

 

ATT0002212 

Les voitures radars conduites par les chauffeurs de la société privée Mobiom contrôlent les excès de vitesse et distribuent les avis de contravention. Voici une présentation complète pour tout savoir sur la nouvelle voiture radar privatisée.

Le fonctionnement du système

ATT000255

Les voitures radars privatisées sont les mêmes que celles qui sont utilisées actuellement pour flasher en roulant. Elles sont équipées du radar de type GATSO MILLIA qui est installé derrière la plaque d'immatriculation avant et qui est accompagné d'un flash infrarouge disposé juste en dessous. Le système de prise de vue est positionné au milieu du tableau de bord.

Les voitures radars à conduite externalisée ont été spécialement modifiées pour qu'elles soient conformes à la réglementation.

ATT0002811

Désormais, aucune intervention humaine n’est nécessaire pour régler en permanence la vitesse limite autorisée dans la zone traversée. Le réglage de la limitation de vitesse à respecter s’effectue automatiquement grâce au GPS. Parallèlement, des caméras situées à l’avant et à l’arrière du véhicule lisent les panneaux de limitation de vitesse situés sur le parcours pour confirmer l’exactitude de la vitesse à contrôler.

ATT000319

La voiture radar est donc équipée de 2 caméras installées aux deux coins du pare-brise avant.

 

ATT0003413

Les caméras sont fixées aux montants du pare-brise et toute la connectique passe dans les garnitures.

ATT000378

Deux autres caméras sont installés sur la plage arrière où se trouve également l'antenne GPS.

Toutes les informations recueillies par le radar et par les caméras sont transmises au système d'analyse qui est installé dans le coffre du véhicule.

ATT000403

L'automatisation du système a été mise au point par la société Sysnav. Vous remarquerez d'ailleurs le boitier de sa technologie Blue Force susceptible de prendre le relais en environnement critique en cas de perte du signal GPS. Une technologie qui est habituellement plutôt destinée à un usage militaire...

Le système GPS

Le système de prise de vue du radar installé au milieu du tableau de bord, s'accompagne désormais d'un navigateur GPS qui indique au conducteur le parcours exact qui lui a été prescrit et qu'il doit impérativement suivre.

ATT000432

Le système GPS enregistre également tous les paramètres du trajet (heure, position, arrêts, ralentissements) et les transmet en temps réel à un superviseur. Ce coordinateur peut localiser sur un écran toutes les voitures-radar en circulation gérées par son entreprise et être alerté immédiatement lorsqu'un conducteur s’écarte du parcours prévu.

ATT000467

On remarque également en dessous de la caméra un support comportant notamment un bouton qui permet au conducteur de mettre le radar « en mode contrôle » lorsqu'il entre dans une zone à contrôler ou de le désactiver lorsqu'il en sort.

L'activation/désactivation du radar est la seule action que peut effectuer le conducteur. Lorsque le système est activé, il n'a pas de notification lorsqu'une infraction est enregistrée.

Les voitures radars

Les voitures radars dont la conduite est externalisée à un opérateur privé sont des voitures banalisées qui contrôlent, uniquement en roulant, la vitesse des véhicules qui les croisent mais aussi de ceux qui les doublent.

ATT000496

Contrairement aux voitures qui sont encore aux mains des forces de l'ordre, les voitures radars privatisées ne peuvent pas être utilisées pour contrôler les excès de vitesse lorsque le véhicule est à l'arrêt en bord de route.

Actuellement, ces premières voitures radars sont des Peugeot 308 berline, elles ont déjà été repérées et vous pouvez consulter les photos dans sur nos pages départements. En voici un exemple avec cette 308 blanche qui circule dans le département de l'Orne.

ATT000524

Où circulent les voitures radars privatisées ?

A partir du 23 avril 2018, cinq voitures radars sont mises en service dans le département de l'Eure. Dans les prochaines semaines, ce sont 26 véhicules radars qui vont circuler dans les cinq départements de Normandie à savoir, le Calvados, l'Eure, la Manche, l'Orne et la Seine-Maritime.

Les voitures radars seront prochainement confiées à des société privées dans d'autres régions mais la sécurité routière souhaite temporiser l'extension du dispositif. Les nouvelles régions seront équipées début 2019 et le territoire métropolitain sera intégralement couvert d'ici fin 2020.

ATT000467

 

 

**********************************************************************

Le régime de Macron a déclaré une guerre totale aux automobilistes

a02f979e6b27016096f87d64b236a

SOURCE  : Publié le 23 octobre 2018 - par - 23 commentaires - 4 221 vues

 

Que mes détracteurs se rassurent ! Je ne me suis pas fait prendre de nouveau sans ceinture en centre-ville à 20 km/h, je n’ai pas reçu encore de nouvelle amende et donc je dois en rester à 7 points de permis de conduire, si mes calculs sont bons.

Mais ce n’est pas parce que je ne suis pas touché personnellement que je vais me taire. Car ce qui est en train de se passer contre les automobilistes est une guerre totale dont il nous faut mesurer la portée et les conséquences.

Je vous rappelle simplement quelles sont déjà toutes les mesures qui ont été prises contre les automobilistes depuis un an. Ils ont d’abord limité la vitesse sur les départementales à 80 km/h, occasionnant dans certains départements une augmentation de 300 % du nombre de flashés.

 

cover-r4x3w1000-5b5f387e99b0e-sipa-00869818-000013

 

Ils ont, au mois de mai 2018, s’alignant sur les directives européennes, renforcé les exigences du contrôle technique, ce qui en a, bien sûr, augmenté le coût.

Ils ont décidé, au nom de la défense de la sécurité des piétons, de retirer 6 points à tout automobiliste qui se ferait prendre à ne pas s’arrêter quand un piéton traverse la rue. Et même si ce piéton est à dix mètres quand il commence à traverser de l’autre côté de la chaussée et que vous passez sans occasionner le moindre risque, vous serez flashé par de nouveaux radars et paierez, en outre, une très lourde amende (135 euros). 6 points, c’est tout bonnement la moitié d’un permis de conduire, quand vous avez encore la chance d’avoir 12 points.

 

10621018lpw-10621390-article-jpg_4615734_660x281

 

Ils se sont aussi distingués contre les conducteurs surpris à avoir dépassé les 0,5 gramme (un taux ridiculement bas). Vous devrez, dans ce cas, équiper votre voiture d’un système d’éthylotest qui l’empêchera de démarrer si vous avez bu un apéritif et deux verres de vin avant de prendre la route. Coût de l’opération : 1 300 euros, à la charge du conducteur, bien sûr.

Je vous rappelle qu’on n’a plus le droit de fumer au volant, plus le droit de boire un coup au volant, plus le droit de manger une banane au volant et plus le droit de fouiller dans la poche avant droite du conducteur, il paraît que tout cela pourrait perturber notre concentration. Bien sûr, plus le droit de toucher à son téléphone, même à l’arrêt d’un feu rouge, cela coûte très cher : 3 points et 135 euros.

Et bien sûr, ce que j’ai failli oublier le prix du carburant qui s’envole, encore davantage pour le diesel !

 

photo-streamworkimage-1529422309

Mais comme si tout cela ne suffisait pas, trois mesures en quelques jours viennent de nous tomber dessus. D’abord, on nous annonce que le contrôle technique va devenir encore plus sévère à partir du 1er janvier prochain. Et toutes ces conneries au nom d’une prétendue lutte contre la pollution, comme toujours. Ce sont les voitures diesel, que l’État a un moment encouragées, qui seront les principales visées, avec un nombre de contre-visites (coûteuses) nécessaires très important déjà annoncé.

https://auto.bfmtv.com/actualite/le-controle-technique-devient-encore-plus-severe-au-1er-janvier-1542307.html

Autre mesure, sous l’impulsion d’Hidalgo qui a déjà interdit dans sa ville, suivie par des maires de la région lyonnaise, les voitures antérieures à 1998, nous aurons maintenant des péages à l’entrée des villes, comme au temps des rois ! 5 euros pour avoir le droit d’entrer dans Paris, et dans d’autres villes, et d’admirer le dépotoir qu’Hidalgo a fait de notre capitale. Les mauvais esprits ironiseront en disant que cela va occasionner des bouchons qui vont accentuer la pollution, mais l’argent n’a pas d’odeur, même pas celle du carburant.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/18/des-peages-urbains-pourront-bientot-etre-installes-a-lentree-des-villes_a_23564583/

Et puis, le délégué interministériel à la Sécurité routière va être content. Vous savez, Emmanuel Barbe, celui qui a réussi à se faire prendre en train de stationner sur un passage cycliste et qui nous a raconté que, grâce à nos routes pourries, il y avait moins de morts parce que les gens roulaient moins vite… Il a eu son petit cadeau de Noël ! Des radars puissants de chez puissant ! Capables, comme nous le disait hier Francis Vannier, de flasher 32 voitures en même temps ! 6 000 radars installés d’ici 2020. Fini le petit radar artisanal, on passe à de l’industriel : 4 mètres de hauteur, équipé en haute résolution. Grâce à lui, les flics sauront tout : pas seulement votre vitesse, mais vos dépassements, si vous avez bien votre ceinture, si vous avez touché à votre téléphone et si vous avez bien respecté l’arrêt au feu rouge. Gare à vous si vous doublez un tracteur qui roule à 20 à l’heure et que vous franchissez une ligne jaune avec une visibilité de 1 km, Big Radar va vous balancer. Gare à vous si vous ne respectez pas les distances de sécurité, un flash, une prune ! Gare à vous si vous vous arrêtez pour satisfaire un besoin urgent et que vous redémarrez sans avoir mis votre ceinture ! Balancé par Big Radar qui, du haut de ses 4 mètres, verra tout ! Gare à vous si vous avez votre téléphone au volant, avec Bluetooth, et que, sur une petite route, tout seul, vous appuyez sur votre portable pour prendre la communication ! Vu, et cafté ! Et gare à vous si vous dépassez le feu rouge de 50 centimètres ! Chopé !

https://www.lepoint.fr/automobile/des-radars-surpuissants-vont-bientot-debarquer-sur-les-routes-21-10-2018-2264648_646.php

Au point où on en est, je ne sais même pas si on aura encore le droit de passer gentiment la main sur la cuisse de notre épouse, ou d’une autre passagère, et si celle-ci pourra faire de même ! On va peut-être se faire également gauler, si j’ose dire !

Autre mauvaise nouvelle, nous étions dans une période où le nombre de radars détruits était passé de 100 à 400, lors des six premiers mois de 2018, ce qui nous confirme qu’il demeure, dans ce pays, d’irréductibles Gaulois.

Maintenant, cela va être plus difficile, à quatre mètres de haut, pour les tueurs de radars. Mais je fais confiance à l’imagination de mes compatriotes pour savoir résoudre cette petite difficulté avec toute la prudence que nécessite l’exercice.

Martin Moisan

 

DqP8qVQWsAAbW4k