Place Garibaldi, Nice

Acte 19 des Gilets jaunes: une femme âgée blessée sérieusement à Nice (images) ... elle serait dans le coma !

© AFP 2019 Valery HACHE
FRANCE
12:03 23.03.2019(mis à jour 13:18 23.03.2019)URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (41)
38569

20 personnes ont été interpellées ce samedi 23 mars lors de la manifestation des Gilets jaunes à Nice, interdite par le préfet des Alpes-Maritimes. Selon la presse locale, une femme âgée a été blessée dans le mouvement de foule provoqué par l'évacuation de la Place Garibaldi par les CRS.

Lors de la manifestation des Gilets jaunes à Nice, interdite par les autorités, une femme âgée a été blessée sérieusement près de la place Garibaldi.

Selon France 3 Côte d'Azur, la femme a été blessée dans le mouvement de foule provoqué par l'évacuation de la Place Garibaldi par les CRS. Elle est tombée au sol, sa tête aurait percuté un plot.

Pour ce 19e weekend de mobilisation des Gilets jaunes, Nice a interdit les manifestations et a défini un périmètre de sécurité précis dans la ville. Malgré cette interdiction, quelque dizaines de Gilets jaunes se sont réunis sur la Place Garibaldi.

Gilets jaunes à Nice

La septuagénaire blessée ce samedi à Nice «est dans le coma», selon son avocat

© AFP 2019 Valery HACHE
FRANCE
08:03 24.03.2019(mis à jour 08:52 24.03.2019)URL courte
10221

La Niçoise blessée pendant la manifestation des Gilets jaunes, est dans le coma, a déclaré ce dimanche matin son avocat Arié Alimi. Il a aussi indiqué sur franceinfo qu'une «plainte était déposée par sa famille».

Geneviève Legay, la femme âgée blessée à Nice samedi lors d'un rassemblement de Gilets jaunes, est «aujourd'hui dans un état extrêmement grave», a déclaré dimanche 24 mars Arié Alimi, avocat et membre de la Ligue des droits de l'Homme, invité de france-info. 

Selon lui, Mme Legay est «dans le coma».

Il a aussi indiqué «qu'une plainte était déposée par sa famille pour violence volontaire en réunion avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique et sur personne vulnérable».

D2VvC78WwAAP8n2

Pourtant, une des filles de la septuagénaire a assuré à France Bleu Azur que sa mère n'était pas dans le coma, contrairement à ce qu'a avancé l'avocat ?

Lors de la manifestation des Gilets jaunes à Nice, interdite par les autorités, la femme âgée a été blessée sérieusement près de la place Garibaldi. Comme l'indique la presse locale, elle est tombée lors d'une charge des forces de l'ordre. Sérieusement blessée à la tête, elle a été transportée aux urgences de l'hôpital Pasteur. L'image a fait le tour des réseaux sociaux.

***********************************************************************

Acte 19 des Gilets jaunes : une femme blessée après une charge de la police à Nice

 

 

Acte 19 des Gilets jaunes : une femme blessée après une charge de la police à Nice© ERIC GAILLARD Source: Reuters
Une femme a subi une charge policière et est mal retombée sur un plot.

Malgré l'interdiction préfectorale, plusieurs dizaines de Gilets jaunes ont manifesté dans le centre de la ville de Nice. Les policiers sont intervenus provoquant la chute d'une femme.

Selon Nice-Matin, une femme a été sérieusement blessée lors de l'acte 19 de la mobilisation des Gilets jaunes à Nice le 23 mars. Alors que la préfecture avait interdit les rassemblements de Gilets jaunes dans la capitale azuréenne, plusieurs dizaines d'entre eux ont bravé l'interdiction. Peu avant midi, place Garibaldi, les policiers ont alors chargé les manifestants et provoqué la chute d'une femme âgée de 75 ans.

La manifestante serait tombée sur un plot. «Elle a chuté en arrière lors d'une charge des policiers devant la Civette Garibaldi», précise le média local. Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, elle n'aurait été que «légèrement blessée». Les pompiers l’ont évacuée, consciente, d'après plusieurs sources.

Selon l'AFP, qui cite la fille de la septuagénaire tombée à Nice, «elle souffre de plusieurs fractures au crâne, au rocher (oreille interne) et des hématomes sous-duraux», précisant que les médecins avaient eu «très, très peur» pour elle quand ils l'avaient examinée. Et d'ajouter : «Elle doit rester encore 48 heures sous surveillance. Elle est consciente, sous perfusion de morphine, car elle a de violents maux de tête.»

20 personnes ont été interpellées dans la ville où les présidents chinois et français sont attendus les 24 et 25 mars, selon un bilan de la préfecture à 12h30.

Les forces de l'ordre, présentes en nombre avec plusieurs dizaines d'hommes, ont tenté plusieurs fois de disperser les participants à ce rassemblement, dont certains portaient un gilet jaune. Une partie d'entre eux se sont assis, certains chantaient la Marseillaise ou criaient «liberté !».

SOURCE RT FRANCE Lire aussi : Gilets jaunes : un acte 19 à haut risque (EN CONTINU)

téléchargement (1)

DAiV930i

téléchargement (2)

D2aZEGnXcAApy6y

téléchargement (3)

téléchargement (4)

téléchargement

whatsapp_image_2019-03-23_at_10

640x410_gilets-jaunes-bloques-police-devant-gare-nice-23-mars-2019

Et pendant ce temps là le Maire de Nice Christian ESTROSI fait sa tournée des popotes très satisfait sur les mesures policières liberticides qu'il a fait prendre par le Gouvernement de MACRON en accord avec le Préfet LECLERC des Alpes-Maritimes ainsi que celui du Ministère de l'intérieur CASTANER !

D2V6mSiWkAItAYESTROSISTE

D2V6naZXQAAmIQ3

D2V6obNW0AMbsrg

D2V6pQDWoAAzlbp

***********************************************************************