"La liberté d’information (FOI) ... est inhérente au droit fondamental à la liberté d’expression, tel qu’il est reconnu par la Résolution 59 de l’Assemblée
générale des Nations Unies adoptée en 1946, ainsi que par les Articles 19 et 30 de la Déclaration universelle des droits de l'homme  (1948),
qui déclarent que le droit fondamental à la liberté d’expression englobe la liberté de « chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières,
les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit ».

Communiqué de Presse de Philippe VARDON

La municipalité Estrosi a rendu possible la prière de rue des islamistes : j'attaque en justice !

 

Chers amis,

Le 15 juin dernier, une prière de rue a rassemblé plus de 1 000 fidèles musulmans dans le quartier de l'Ariane, à Nice, sur le parking du théâtre Lino Ventura. En fait, les femmes priaient dans cette salle municipale, et les hommes à l'extérieur. La prière était d'ailleurs amplifiée par une sonorisation si puissante qu'elle a été entendue dans tout le quartier et même jusqu'aux communes proches de Saint-André-de-la Roche et La Trinité ! Ce grand rassemblement, marquant la fin du Ramadan, était organisé par les représentants locaux de l'UOIF, branche français de l'organisation islamiste des Frères musulmans.

En réalité, cette provocation publique a été rendue possible parce que la municipalité Estrosi a mis à la disposition de l'UOIF cette salle, et GRATUITEMENT ! Ce qui est parfaitement illégal bien sûr, contrevenant aux principes élémentaires de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État.

J'ai donc décidé d'attaquer en justice cette décision de mise à disposition de la salle ! Et je les ferai condamner une fois encore !

Invitations officielles, subventions, mosquées dans des locaux municipaux et même terrain municipal de 3 000 m² (dans la plaine du Var) pour y construire une mosquée géante : avec Estrosi rien n'est trop beau pour ses alliés de l'UOIF ! Et ils le lui rendent bien, puisqu'ils avaient appelé à voter pour lui en 2015 face à Marion. Vous pouvez compter sur moi pour continuer à dénoncer et combattre ses compromissions avec les islamistes, comme ce fut déjà le cas en 2013 lorsque j'ai fait condamner sa municipalité pour le loyer sous-évalué de la mosquée rue de Suisse.

Vous le savez je ne lâcherai rien, jamais, face aux islamistes et tous leurs complices !


Philippe Vardon

************************************************************************

DOSSIER DE PRESSE - 03/09/2018
PRIÈRE DE RUE DU 15 JUIN 2018 À NICE :
RECOURS DE PHILIPPE VARDON CONTRE
LA MUNICIPALITÉ ESTROSI

Priere_rue_Nice_Ariane_14juin2018

15 JUIN 2018, 1000 FIDÈLES MUSULMANS PRIENT DANS LA RUE À L’ARIANE (NICE)
Le vendredi 15 juin 2018, un millier de fidèles musulmans se sont rassemblés sur le parking du théâtre municipal Lino Ventura, situé au 168 bd de l’Ariane (Nice), pour une prière à l’occasion de la fin du Ramadan.


Ce rassemblement s’est doublé d’une diffusion publique, via une puissante sonorisation, de la prière, laquelle pouvait ainsi être entendue dans tout le quartier mais aussi jusque dans les communes limitrophes de La Trinité et Saint-André-de-la-Roche.


Cette diffusion, a constitué un trouble à l’ordre public manifeste, tel que l’a rapporté un article de Nice-Matin faisant état dune « vingtaine de plaintes déposées auprès de la Police municipale » de La Trinité, et encore « des dizaines d’appels » reçus par la mairie et la gendarmerie.


UN RASSEMBLEMENT ORGANISÉ PAR L’UMAM-UOIF
L’organisateur de ce rassemblement est l’association Union des Musulmans des Alpes-Maritimes (section locale de l’UOIF, branche des Frères musulmans islamistes en France), représentée par l’imam Otmane Aissaoui. La consultation de la page Facebook de cette association suffit à le constater à travers plusieurs publications (voir annexes).

dft17ntw4aueyx2


ESTROSI CONDAMNE PAR TWEET... MAIS SA MUNICIPALITÉ A MIS À DISPOSITION LA SALLE !
Alors que Christian Estrosi a publié un tweet condamnant « avec la plus grande fermeté » la prière de rue, il est vite apparu qu’en fait la salle avait été mise à disposition par la Ville de Nice, et la présence de Jean-Paul David, directeur de cabinet adjoint de Christian Estrosi en charge « du vivre-ensemble, de la politique de la ville et des cultes », sur place le jour même en atteste.
Étonnant : une publication sur la page Facebook de l’UMAM-UOIF (voir annexes) a fait l’objet d’une modification, les remerciements à la municipalité – « théâtre Lino Ventura qui a été gracieusement prêté par la Ville de Nice » – disparaissant.


UNE MISE À DISPOSITION GRATUITE
Le 18 juin 2018, Philippe Vardon saisissait le Procureur de la République (voir annexes), lui demandant de poursuivre les auteurs des troubles à l’ordre public caractérisés mais aussi leurs complices, et évoquait notamment des doutes quant aux conditions de la mise à disposition de la salle.
Marie-Christine Arnautu, conseillère municipale et métropolitaine de Nice, a écrit au cabinet du maire pour en savoir davantage, permettant ainsi de prendre connaissance de l’arrêté municipal du 13 juin 2018, portant sur la mise à disposition du théâtre Lino Ventura « à titre gratuit » (voir annexes).


ACTION EN JUSTICE DE PHILIPPE VARDON
Cette mise à disposition contrevenant directement aux principes de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État, un recours contre cet arrêté de mise à disposition (voir annexes) a été déposé le 10 août 2018 par Me Pierre-Vincent Lambert, agissant pour Philippe Vardon. La jurisprudence constante interdit ce type de libéralité de la part d’une collectivité, et il est par ailleurs étonnant de constater que l’arrêté de mise à disposition ne fait à aucun moment
mention de l’objet du rassemblement, à savoir une prière à l’occasion de l’Aïd-el-Fitr marquant la fin du Ramadan.


LE PRÉCÉDENT DE LA MOSQUÉE RUE DE SUISSE EN 2013 : LA MUNICIPALITÉ CONDAMNÉE !
Rappelons que Philippe Vardon a déjà fait condamner la municipalité Estrosi devant le Tribunal administratif de Nice en mars 2013, pour le loyer sous-évalué de la mosquée située rue de Suisse et installée dans des locaux municipaux. Il avait alors été estimé que la convention d’occupation des locaux méconnaissait les dispositions de la loi du 9 décembre 1905 et était entachée d’une illégalité d’une particulière gravité, le loyer sous-évalué étant assimilé à une subvention à un culte.
La municipalité Estrosi n’a jamais fait appel de ce jugement !


UN CLIENTÉLISME ESTROSISTE SANS LIMITES
Invitations officielles, subventions, mosquées installées dans des locaux municipaux (rue de Suisse et quartier Roquebillière) et désormais un terrain de 3.000 m² dans la plaine du Var : rien n’est trop beau pour l’UOIF avec Christian Estrosi. Et cette association le lui rend bien après tout, appelant par exemple à voter pour lui – officiellement – lors du second tour des élections régionales qui l’opposait à Marion Maréchal en 2015.
L’épisode du 15 juin 2018, s’inscrit en réalité dans une politique globale, et la condamnation à venir démontrera une fois de plus le clientélisme pratiqué par la municipalité Estrosi, y compris envers les plus radicaux.

Philippe VARDON

p-vardon

***********************************************************************************************

ANNEXES
1 - Tweet de Christian Estrosi
2 - Rappel sur l’UOIF (rebaptisée « Musulmans de France »)
3 - Un rassemblement organisé par l’UMAM-UOIF
4 - Présence du directeur de cabinet adjoint de Christian Estrosi
5 - Les remerciements de l’UMAM-UOIF (v1 et v2)
6 - Courrier de Philippe Vardon au procureur de la République
7 - Arrêté de mise à disposition GRATUITE du théâtre Lino Ventura
8 - Recours déposé par Philippe Vardon
9 - Condamnation de la Ville de Nice en 2013 (dernière page du jugement)

 

         1 __ Tweeet de Christian Estrosi

 

 

                   2 ___ Rappel dur l'UOIF ( rebatisée "Musulmans de France "

 

 

 

                          3 _____ Un rassemblement organisé par l'UMAM-UOIF

 

 

 4 __ Présence du directeur de cabinet adjoint de Christian Estrosi

 

 

 5  ____  Les remerciements de l'UMAM-UOIF ( v1 et v2 )

 

 

 

 

 

                              6 ___ Courrier de Philippe Vardon au Procureur de la République

 

 

 

7 __ Arrête de mise à disposition GRATUITE du théâtre Lino Ventura 1/3

 

 

 

9 ___ Condamnation de la Ville de Nice en 2013 ( dernière page du jugement )