deux evenements à ST PIERRE D'ARENE NICE2 

DEUX EVENEMENTS A L' EGLISE SAINT

PIERRE D'ARENE DE NICE POUR

LA MESSE DES ARTISTES

Mercredi 1er Mars 2017 à 18heures

Edito de Thierry JAN

Comme le soulignait, lors de la présentation de cette messe du vœu de Villette, le père Gil Florini curé de la paroisse saint Ambroise, l’église saint Pierre d’Arène est une église pour les artistes et avec le Forum Jorge François dans sa crypte, un lieu culturel de ce quartier de la Buffa proche de la Promenade des Anglais où la tragédie du 14 juillet se déroula.

L’église saint Pierre d’Arène se retrouvait au premier rang pour l’accueille des victimes. Le père Gil Florini nous dévoile un projet, lequel sera à la fois un hommage à la mémoire des victimes du 14 juillet et une œuvre artistique appelée à se perpétuer dans le temps.

Ainsi la porte monumentale du parvis de saint Pierre d’Arène deviendra la cimaise de 16 Ex-Voto  dont la thématique ne sera pas le passé et la mort, mais le triomphe de la vie, la gloire de l’homme vivant et de l’espérance. C’est le 14 juillet 2017 que devrait être inaugurée cette porte de bronze, un clin d’œil à la porte de saint Pierre de Rome ouverte pour l’année sainte.

16 artistes œuvreront à cette réalisation dont le but est d’être pérenne dans le temps. Nous parlions au début de notre propos de la messe du vœu de Villette. Cette année elle sera animée par 200 artistes, peintres, plasticiens, danseurs, musiciens, chorégraphe, regrettant de ne pouvoir y associer les écrivains.

 

fullsizeoutput_cc531

 

Le thème est l’Exode (s). Cette messe célébrée le mercredi des Cendres, donc à l’entrée de Carême, est à elle seule tout un symbole. Habituellement on prie pour les défunts, ici c’est le vœu de Villette, on prie pour ceux qui vont mourir dans l’année. Le thème choisi est d’actualité avec EXODE(S).

Les migrants sont chaque jours à la une de nos journaux, donc cet exode est à la fois singulier et pluriel, car ces migrants sont un et plusieurs. On n’est : ni pour, ni contre mais avec explique frère Yves Marie Lequin. Tout est dit dans cette simple phrase. L’autre, le migrant, l’étranger, serons-nous le bon Samaritain ?

Ni pour, ni contre mais avec. Les 200 artistes ont un fantastique challenge à relever, un peuple d’artistes. La messe de Villette dans son édition 2017 est un appel à la charité, soyons le bon Samaritain, songeons à Lazare et au jeune homme riche. L’affiche de cette cérémonie avec ses photos a été réalisée par Laura Hurt, une jeune malvoyante.

Le-Petit-Prince-Dessin-2

Laura nous a montré la lumière, celle de son âme, une lumière que nos cœurs aveuglés par l’individualisme égoïste ne sont plus capables de voir. Villette de haut de son nuage dessiné par saint Exupéry nous contemple, sa messe est un hymne à la vie, à l’espoir et à la charité. La messe de Villette se déroulera le 1er mars 2017 à 18 heures, n’oublions pas : ni pour, ni contre mais avec.

Thierry JAN

Ecrivain Historien

 

fullsizeoutput_c7d12

 

 

Une messe ou un canular ?

La messe des artistes a ceci de particulier : elle a été inventée en 1914 par un caricaturiste : Adolphe Willette. Beaucoup de ses dessins ont une audace et même une outrance qui n’est pas sans rappeler celle des dessinateurs de Charlie Hebdo qui viennent de disparaître tragiquement. Willette était un violent polémiste bien connu des lecteurs du journal L’assiette au beurre (1901-1936).

Cet hebdomadaire socialiste et anarchiste n’avait comme aucune revue d’alors exprimé une telle symbiose entre la violence du message et la violence graphique (MichelDixmier, spécialiste du monde dela caricature). Tout le monde enprend pour son grade : lespoliticiens, les croyants, lesprêtres, les artistes. Il n’hésitepas à aborder des sujets délicats àl’époque, comme la peine de mort, la prostitution, les asiles d’aliénés…

Willette cultivait l’art de l’irrévérence jusque dans les carnavals qu’il organisait à Montmartre

Sous le titre de La promenade de la vache enragée, d’où son nom de vachalcade). Depuis 2010, le carnaval de Willette connaît une renaissance, avec comme parrains Christophe Salengro (le président de Groland) et Michou.

C’est dans ce contexte qu’est née la fameuse « messe des artistes ». C’est le voeu même de Willette : Je voudrais une messe pour ceux qui vont mourir, c'est-à-dire pour nous les vivants, je voudrais que nous allions dans une église, que nous y allions le mercredi des Cendres. Cet office religieux qui prend à contre-pied la mémoire habituelle des défunts, est depuis célébré en respectant son caractère de canular pieux. L’église y a même apposé son sceau : il a reçu la bénédiction de saint Jean XXIII !

À un pèlerin montant au Sacré-Coeur de Montmartre, une bergère un peu coquine montre son.... « C’est Abadie qui a fait le Sacré-Coeur, mais c’est Dieu qui a fait ça… » Adolphe Willette.

 

« EXODE(s)»

Célébration et exposition du 1er mars au 30 avril 2017

Le 1er mars à 18h, le mercredi des Cendres, l’église Saint Pierre d’Arène accueillera comme chaque année, la fameuse «messe des artistes selon le vœu de Willette». Le succès grandissant de cette manifestation en fait désormais the place to be, un événement culturel et religieux incontournable de notre région. Il n’a aucun équivalent en France par son ampleur. L’idée en est venue au parisien Willette, en 1914, du côté du cabaret du Chat Noir de Montmartre. Mais c’est sur la Côte d’Azur qu’il a trouvé une de ses plus belles réalisations grâce au contexte du renouveau artistique apporté par l’École de Nice, et dont on fête cette année le cinquantième anniversaire.

De quoi s’agit-il ? À l’occasion du premier jour du carême, l’aumônier des artistes Yves-Marie Lequin réunit des musiciens, des peintres, des sculpteurs, des acteurs de cinéma et de théâtre, des saltimbanques, pour une sorte de fête hors-norme à grand spectacle, retransmise en direct sur internet et dans les réseaux sociaux, et même dans un jeu vidéo en ligne ! Plus de mille personnes pour une messe originale, vivante, ouverte à tous (même les croyants y viennent… !) pour célébrer la créativité comme en témoigne la chasuble dessinée pour l’occasion par l’artiste Nivèse, une prouesse technique de couleurs et de formes qui mêle tissus peints découpés et lumières LED.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, la gravité liturgique est au rendez-vous, notamment avec le thème de cette année : «Exode(s)» qui évoque la longue traversée du désert jusqu’à l’entrée espérée dans la lumière de Pâques. On évoquera bien sûr ceux qui de par le monde connaissent l’exil. Il y aura aussi la gravité de célébrer cet office particulier dans l’église Saint Pierre d’Arène qui s’est retrouvée au cœur des événements tragiques du 14 juillet dernier. Une artiste photographe, Laurence Rasteu, qui venait chaque année à la messe des artistes, fait partie des victimes. On pensera à elle dont la messe d’enterrement a eu lieu dans cette même église, ainsi qu’à tous ceux qui ont disparu.

Venez le 1er mars, vivre un début de carême étonnant selon le vœu de Willette bénit spécialement par saint Jean XXIII, et qui dit qu’à l’occasion de cette messe «ils recevront les cendres et ils prieront pour ceux qui… vont mourir dans l’année». Ils se rappellent ainsi avec une joyeuse gravité, qu’ils sont frères en humanité, une humanité fragile, mortelle, mais qui croit en sa beauté.

1. Les artistes présents 

2. L’aumônier : Yves-Marie Lequin

3. La messe des cendres

4. Liens

1. Les intervenants

 

Les Comédiens

Isabelle Servol, comédienne, chanteuse

Marc Duret, metteur en scène, écrivain, acteur

Performance : Compagnie Laura Hurt ''Santa Roya'' avec Sabrina Menard et Karine Thibault - mise en scène Laura Hurt -

conception Stéphane Huret.

Magicien : Stephen Lucy

Les Chanteurs

Florence Vinit, soprano

Franck Asparte, ténor

Franck Giorcelli, ténor

Le Choeur OEcumenia dirigé par Christian Leonetti (40 choristes)

Musiciens :

Jean Pezzali, digeridoo

Jean-Paul Fouques, guitare classique

Stéphane Éliot, orgue, électone

Les représentants religieux d’Alpes Maritime Fraternité et du COREMAM (Conseil

des religions monothéistes des Alpes Maritimes)

Les figurants reconstitueurs historiques de l’association « Pour le panache »

Les plasticiens exposants

(peinture, sculpture, photo, vidéo, installation)

Alain Aguano

Frédéric Altmann

Anet

Michel Anthony

Henri Amar

Laurence Belhomme

Jean-Jacques Beltramo

Michèle de Boissieu

BBR Brigitte Berger Rougagnou

Laurent Bosio

Jocelyne Bosschot

Lionel Bouffier

Nathalie Broyelle

Chantal Cavenel

Louise Caroline

Sylvia Castaldi

Guillaume Cavalier

Valérie Cheno

Augustin Colombani

Carmy Convertino

Christine Cotinaud

Yann Deleneuville (Kastor)

Elsa Djelidi

Louis Dollé

Louis-Paul Fallot

Lionel Fantini

Jean-Marie Fondacaro

Daniela Fontinova

Jean-Paul Fouques

Christine Franceschini

Daniel Galbiati

Jean-François Gaulthier

Gen

George Sculpteur

Anthony Gillant

Claude Giorgi

Michel Gouaud

Antoine Graff

Betty Graffiti

Pascal Habecker

Béatrice Heyligers

Raymond Hommet

Laura Hurt

Agnès Jennepin

Irmeli Jung

Katherine Marie A

Suzan L

Lagan

Marc Lavalle

Yves-Marie Lequin

Ioan Léveillé

Ulis de Loma

Felix Macri

Albino Angelo Marcolli

Margaud

Svetà Marlier

Malou Moreau

Gabriel Martinez

Maurizio Martorana

Mary B

Cyril Mendjisky

Silvia Mongardi

Annie Bianca Montoya

Steve Morphée

Moustache Bleue

Patrick Moya

Paulin Nikolli

Nivèse

Alexis Obolensky

Nanou J. Paolini

Yvette Paris

Marc Piano

Alexandre Prieur

Francis Puivif

Marie Caroline Regottaz

Catherine Rigal

Caroll Rosso Cicogna

Richard Roux

Robert Roux

Fabienne Roz

Tommaso Russo

Ica Saez

Sam

Alejandra Sanchez

Philippe Sanguinetti

Patrick Schumacher

Slobodan

Jérémy Taburchi

Méry Vial

Patrick Wack

Les iconographes : Sophie Chatelier, Myriam Coccetti, Clémentine Figueira, Corinne Garcia, Nicole

Gros, Marianne Hervy, Marie Claude Hovasse, Yvan Jean, Françoise Lugart, Geneviève Paloux,

Yvette Paris, Caroll Rosso Cicogna.

2. L’aumônier des artistes : Yves-Marie Lequin

Le frère Yves-Marie Lequin, prêtre dominicain, est lui-même un artiste. Ilpeint depuis plus de vingt-cinq ans presqueexclusivement des encres et gouaches surpapier, plus de sept mille à ce jour qui sontrégulièrement exposées. Ses oeuvresservent de support iconographique àdiverses publications.

Entré chez les Dominicains, il se forme en philosophie et théologie. Un long séjour dans des couvents à Londres, à Leicester, à Louvain en Belgique, puis à Paris lui permet d'approfondir ses recherches en esthétique. Dans ce domaine, il a traduit et annoté le texte grec de la Poétique d'Aristote et propose à la lumière de ce texte ancien une nouvelle compréhension de la situation de l'art contemporain. Il a travaillé dans le domaine esthétique avec Julia Kristeva, Renaud Camus, le peintre Jean-Paul Marcheschi, l’écrivain

Emmanuel Carrère.

Il est enseignant en philosophie et en théologie. Il a rejoint l’équipe de prêtres de la paroisse Saint Pierre d’Arène, qui sous l’impulsion de son curé, le Père Gil Florini, est devenue avec le « Forum Jorges François », un lieu incontournable de la vie culturelle des Alpes Maritimes : événements, concerts, conférences, expositions. Cette église s’imposait donc comme espace propice à l’accueil de cette messe des cendres du vœu de Willette, et à l’exposition qui suit : « Sur la terre comme au ciel ! ». 

En 2011, le frère Yves-Marie a été nommé par Mgr Louis Sankalé, évêque de Nice, aumônier des artistes. 

Contact

Frère Yves-Marie LEQUIN

Aumônier diocésain des artistes

Membre de la Commission d'art sacré

Prêtre de la paroisse saint Ambroise

(Saint Pierre d'Arène et Saint Philippe)

Professeur de philosophie et de théologie Institut Supérieur de Théologie de Nice Sophia Antipolis

Adresse :

Couvent des dominicains, 9 rue Saint-François de Paule, 06357 Nice cedex 04

Tél : 06 62 05 69 14

Site de l'aumônerie des artistes : http://www.yvesmarielequin.com/

Page facebook : https://www.facebook.com/aumonerie.des.artistes

 

3. Le rituel des cendres

Le carême est un temps de préparation à la fête de Pâques. C’est une sorte de retraite de quarante jours, un moment d’interrogation sur soi-même confronté à la fragilité de sa vie, une sorte de pèlerinage intérieur.

Il commence toujours un mercredi, par une cérémonie particulière durant laquelle les participants reçoivent des cendres sur leur front, un geste reçu individuellement, et accompagné de la parole : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière ! »

Les cendres correspondent à une tradition multimillénaire : en signe de demande de pardon (de faire la paix avec soi-même ou les autres, ou Dieu) on s’habillait d’un sac de toile grossière et on se recouvrait de cendres.

C’était une manière de se rappeler pour soi, mais également de rappeler aux autres, que la vie est brève, et que, plutôt que de suivre le chemin de l’exclusion, mieux vaut un chemin de fraternité, de patience, de compréhension mutuelle. 

C’est le seul rituel de l’Église catholique auquel tout le monde peut participer croyant, incroyant, membres d’autres religions, athées, …

Certains pensent à leur foi, d’autres à l’article premier de la déclaration universelle des droits de l’homme, qui dit à la fois un droit et un devoir :

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »

Messe des artistes 2014, mémoire des défunts, Jacques Renoir.

 

Exposition Maurizio Martorana

« Just another border »

Maurizio Martorana est un jeune photographe Freelance naviguant entre Nice et Londres. Après avoir étudié les sciences politiques, la sociologie et l’anthropologie - en Italie et en France - il travaille d’abord en tant que consultant en expérience utilisateur et médias sociaux tout en officiant comme photographe (concerts, pièces de théâtre et d'opéra, portraits et photographies d’intérieurs).

Après avoir déménagé à Londres en 2014, son intérêt pour les sciences humaines a orienté sa passion pour la photographie vers les domaines du photojournalisme et du documentaire.

Depuis lors, il s’applique à faire fusionner photographie et sciences humaines tout en développant ses compétences en narration visuelle. En raison de sa formation universitaire, son approche est surtout orientée vers l'ethnographie avec une prédilection pour les projets à long terme.

Gardant à l'esprit la différence entre emic et etic, son objectif et préoccupation première est d'aider les gens tout en préservant à la fois leur dignité et sa propre intégrité. Au coeur de son approche, il y a le mantra « Se focaliser sur les gens! » comme le lui a suggéré Marcus Bleasdale, vainqueur de la Médaille d'or Robert Capa.

Maurizio Martorana a récemment voyagé à Calais et à Ventimille pour témoigner directement des effets des récentes vagues d'immigration, un sujet qui lui tient fortement à coeur. Ses intérêts actuels comprennent le capitalisme, la démocratie, la culture populaire, et la relation entre les gens et la technologie.

 

“Just another border : Migrants on the rocks in Ventimille

Avec ce projet-photo, Maurizio Martorana a tenté de donner un aperçu de la vie quotidienne de ces migrants qui tentent de traverser la frontière franco-italienne de Ventimille (Imperia, Italie).

Au début de l'été 2015, en raison d’un afflux massif de réfugiés dans la région, les autorités françaises ont décidé d'augmenter les contrôles aux frontières dans le département des Alpes-Maritimes. En conséquence, les migrants se sont trouvés piégés dans une boucle infernale entre la frontière et la gare de Ventimille, qui sont à environ 8 km l’une de l'autre, dans l'espoir de trouver un moyen d'atteindre la France (trains, passeurs, longues marches le long des chemins de fers et des autoroutes, passage de la mort à Grimaldi...). Le 11 Juin 2015, un groupe d'environ 50 personnes en majorité d’origine africaine a décidé de camper sur une bande rocheuse à l'est de la frontière franco italienne afin d’y passer la nuit. Ils prévirent la police italienne qu’ils n’hésiteraient pas à se jeter dans la mer à la moindre tentative d’arrestation. Leur but était d'éviter que leurs empreintes digitales et leurs portraits soient enregistrés, mais aussi de protester contre le nombre croissant de patrouilles à la frontière arrêtant beaucoup d'entre eux et les ramenant dans le vide juridique de Ventimille.

Du point de vue de l’artiste, cela se serait fait spontanément et sans le moindre encadrement politique par quelque groupe activiste que ce soit. Voilà comment ils auraient décidé, ensemble, de continuer à vivre sur les rochers jusqu'au jour où ils seraient en mesure de franchir la frontière. Pendant cette période, de nombreux autres migrants les ont rejoints, portant leur nombre à environ trois cents.

Certains d’entre eux tentaient de rejoindre leurs amis et leurs parents, tandis que d'autres essayaient d'entrer en France – ou autre pays d'Europe du Nord – où ils avaient espoir de commencer une nouvelle vie. 

Déterminé à documenter les événements, Maurizio Martorana s’est astreint à partager leur vie quotidienne pendant environ un mois : du 11 Juin 2015 à la mi- Juillet 2015, lorsque tous avaient trouvé un moyen alternatif d'atteindre leur destination (notamment en passant par d'autres frontières françaises, ou encore par la Suisse et l’Autriche). Ces photos ont été prises pendant l'été 2015.

Les photos ici : https://visura.co/user/HomoHumanus/view/just-another-border-migrants-o

4. Liens

L’acteur Marc Duret ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Duret

http://www.imdb.com/name/nm0244019/

http://www.marcduret.com/

Isabelle Servol http://www.isabelleservol.com/

Le site de l’aumônerie des artistes http://www.yvesmarielequin.com/

Une biographie détaillée de Willette http://jacquesbenoist.free.fr/pdf/willette.pdf

 

Liste des défunts dont les noms seront cités à la messe

Aljareau

Amoroso

René Angelil

Alexandre Astruc

Françoise Auvity-Martel

Pierre Barouh

John Berger

Guillaume Bertolino

Jean-Pierre Bertrand

Yves Bonnefoi

Aurore Busser

Michel Butor

Jean Louis Carina

René Cenni

Edmonde Charles Roux

Les Choeurs de l'Armée Rouge

Leonard Cohen

Nicole Courcel

Mike Connors

Laurent Danchin

Michel Déon

Bernard Dufour

Jean-Georges Estevenin

Pierre Etaix

Bernard Faure

Dario Fo

Zsa Zsa Gabor

Juan Gabriel

Pascal Garray

Claude Gensac

Pierre Grimblat

Gottlieb

Benoite Groult

John Hurt

Bernard Imbert

Shirley Jaffe

Emmanuelle Kahnh

François Jaubert Lavalley

Georges Jouvin

Miss Koka

Iannis Kounellis

Ljuba

Lutz

Françoise Mallet Joris

Léo Marjane

George Martin

Claude Massé

George Michael

Jean Miotte

John Montague

Michel Morgan

François Morellet

Robert Nyel

Jacqueline Pagnol

Billy Paul

Georges Prêtre

Prince

Laurence Rasteu

Rita Renoir

Debbie Reynols

Marc Ribout

Emmanuelle Riva

Joseph Rocha

Bruno Romeda

Jacques Rouffio

Sonia Rykiel

Heinrich Schiff

Amadou Show

Franck Sinatra junior

Sharon Jones

Pierre Tchernia

Maurice Vander

Pieter Vangham

André Villers

Andreï Wajda

Uffe Weiland

Papa Wemba

Elie Wiesel

***********************************************************************************************

Les Photos de la messe des artistes prises par Agency Press International DIACONESCO.TV - C. COPYRIGHTS & ALL RIGHTS 01.03.2017 - NICE

P1230709

P1230710

P1230717

P1230738

P1230744

P1230754

P1230758

P1230759

P1230761

P1230771

P1230788

P1230809

P1230815

P1230822

P1230826

P1230828

P1230848

P1230852

P1230856

P1230873

P1230875

P1230877

P1230883

P1230890

P1230897

P1230900

P1230922

P1230923

P1230925

P1230930

P1230949

P1230952

P1230956

P1230967

P1230968

P1230972

P1230981

P1230990

P1230993

P1230996

P1240010

P1240012

 

P1230714

P1230713

P1240051

P1240058

P1240069

P1240073

P1240082

P1240099

P1240128

P1240130

P1240134

P1240139

P1240156

P1240163

P1240164

P1240176

P1240180

P1240184

P1240192

P1240193

P1240204

Photos presse Gérard Diaconesco - American Company INTERNET COUNCIL LLC - 01.03.2017 Nice