ASSOCIATION DE L'ETOILE DU BIEN ET DU MÉRITE 

ebm pied de page1

 

L'Etoile du Bien et du Mérite est une association qui fût fondée en 1939 par Monsieur Jean Mathias, Préfet Hors Classe, Grand-Croix de la Légion d'Honneur, déclarée initialement à la Préfecture de Police de Paris (conformément à la loi du 1er Juillet 1901) et enregistrée à la Préfecture des Alpes-Maritimes.

Membre du Comité Français des ONG à l'O.N.U. l'association a pour but d'encourager les actions méritantes sous toutes leurs formes, les manifestations de civisme, de probité et de dévouement.

L’association compte actuellement plus de 2.500 membres en France, et plus de 5.000 à l’étranger (Belgique, Luxembourg, Pologne, Italie, Grêce et même Brésil)

Elle décore ses récipiendaires pour rendre hommage au travail exemplaire, exigeant, et passionnant menées dans les associations, dans les entreprises, en tant que bénévoles et dirigeants.

Elle remet, sous la haute autorité de la Commission des Récompenses, deux types de distinctions honorifiques :

Les médailles (de Bronze, d'Argent et de Vermeil)

et plus exceptionnellement les Etoiles (de Bronze, d'Argent et de Vermeil, et enfin, les Grandes Etoiles d'Or.)

Depuis sa création, il y a 77 ans, L'Etoile du Bien et du Mérite n'a honoré par la remise d’une Etoile, pas moins de 5.500 personnes physiques ou morales des plus méritantes dont :

- 3.058 Etoiles de bronze (chevalier)

- 1.780 Etoiles d'argent (officier)

- 565 Etoiles de Vermeil (commandeur)

- 41 Grandes Etoiles d'Argent (grand officier)

- 17 Grandes Etoiles d'Or (Grand Cordon )

Le dévouement est aussi une valeur essentielle entre fondateurs et adhérents.

Le talent, le courage, l’effort fourni, la responsabilité, l’innovation, représentent une manifestation évidente du Mérite que l’Ordre souhaite reconnaitre et récompenser.

A ce titre, lors de l'inauguration de ce 21 Octobre 2016 , nous avons eu à coeur d'élever à distinction deux Policiers Municipaux primo-intervenants le soir du 14 Juillet ainsi que M. BOJARD et M. MARTIN, deux militaires qui se sont illustrés par leur courage lors de cette tragique soirée.

Ont également été élevées deux personnalités civiles.

Pour ce faire, nous avons eu la chance d'obtenir de la part de la direction du grand Palace le Westminster sur la Promende des Aglais, la grande salle des conférences qui nous a été concédée gracieusement pour cette soirée, et par la présente nous tenons à remercier plus particulièrement la famille GRINDA qui dirige depuis plusieurs générations ce prestigieux Palace niçois.

Le Président National Damien SORRAING et le 1er Vice-Président ont également pu procéder, en accord avec les autorités civiles et militaires du Département des Alpes-Maritimes, et la participation de l'Adjoint aux anciens combattants Olivier Robaut de la Municipalité de la ville de Nice, à une remise de gerbe au Monument du kiosque à musique du Jardin Albert 1er de la Promenade des Anglais.

Romain GERARDIN-FRESSE 

Mr. le Délégué Général de la Section des Alpes-Maritimes

Officier de l'Etoile du Bien et du Mérite

Port.: +33.6.98.01.98.99

Courriel: deleguegeneral06@etoiledubienetdumerite.org  

Website: http://www.etoiledubienetdumerite.com

 

0-picture0-picture0-picture0-picture

 

**********************************************************************************************

REPORTAGE EXCLUSIF DES PHOTOS DU DEPOT DE LA GERBE DE FLEURS AU KIOSQUE DU JARDIN ALBERT 1er ET DE LA SOIREE AU WESTMINSTER

AGENCY PRESS INTERNATIONAL DIACONESCO.TV - 21.10.2016 - Nice -

P1190426

P1190429

P1190430

P1190433

P1190434

P1190435

P1190439

P1190441

P1190444

P1190448

P1190453

P1190456

P1190468

P1190471

P1190484

P1190488

P1190490

P1190492

P1190494

P1190496

P1190498

P1190504

P1190506

P1190512

P1190527

P1190529

P1190535

P1190538

P1190544

P1190545

P1190549

P1190567

P1190577

P1190584

P1190586

P1190590

P1190594

P1190595

P1190597

P1190599

P1190608

P1190612

P1190617

P1190628

P1190631

P1190632

P1190633

P1190634

P1190640

P1190702

P1190641

P1190645

P1190651

P1190655

P1190656

P1190658

P1190660

P1190662

P1190666

P1190667

P1190670

P1190671

P1190672

P1190673

P1190674

P1190675

P1190677

P1190687

P1190691

P1190692

P1190693

P1190695

P1190696

P1190704

P1190733

P1190743

P1190744

P1190746

P1190752

P1190755

P1190758

P1190760

 

 

**********************************************************************************************

DISCOURS DU NOUVEAU PRESIDENT DES ALPES-MARIMES ET DE MONACO MR. ROMAIN GERARDIN-FRESSE

 

Monsieur le Maire,

Monsieur le Conseiller Municipal Délégué aux Relations Armée – Nation,

Monsieur le Conseiller Métropolitain,

Mon Général,

Mon Commandant,

Mesdames, Messieurs, permettez-moi de dire chers Amis.

C’est non sans une certaine émotion ce jour que je prends la parole pour la toute première fois en ma qualité de Président de la Section Alpes-Maritimes et Monaco de l’Etoile du Bien et du Mérite. 

Lorsque le 18 Juin courant j’ai reçu l’immense privilège de me voir élevé à la dignité d’Officier par le Président National Damien SORRAING, j’ai connu l’honneur d’entrer dans cette belle et grande famille qui fût fondée en 1939 par M. Jean MATHIAS, Préfet Hors-Classe et Grande Croix de la Légion d’Honneur.

M. le Président National l’a rappelé,  membre du Comité Français des ONG à l'Organisation des Nations Unies,  l'association a pour but d'encourager les actions méritantes sous toutes leurs formes, les manifestations de civisme, de probité et de dévouement.

Ce faisant, elle décore ses récipiendaires pour rendre hommage au travail exemplaire, exigeant, et passionnant, mené dans les associations, dans les entreprises, dans les corps d’armée ou au sein des autorités civiles, en tant que bénévoles, dirigeants, fonctionnaire de Police ou Militaire de l’Armée de la République ou de la Gendarmerie. 

Depuis sa création,  il y a 77 ans, L'Etoile du Bien et du Mérite n'a honoré par la remise d’une Etoile, que moins de 5500 personnes physiques ou morales des plus méritantes. 

Le dévouement est une valeur essentielle que  nous nous faisons force de mettre à l’honneur.

Le talent, le courage, l’effort fourni, la responsabilité, l’innovation, représentent une manifestation évidente du Mérite que l’Ordre souhaite reconnaitre et récompenser.

Lorsque M. le Président National m’a proposé de participer à la création ex-nihilo de la section des Alpes-Maritimes et Monaco et d’en prendre la présidence, c’est avec fierté que j’ai immédiatement accepté.

De manière liminaire parce que je suis niçois, d’adoption certes, mais niçois tout de même, un peu de chauvinisme n’aura jamais tué personne !, mais aussi parce qu’à l’origine, l’Ordre dût fondé ici, en Alpes-Maritimes, par son Préfet. 

C’est donc un retour aux sources lourd de responsabilité mais pleinement gratifiant, qu’incarne aujourd’hui l’inauguration de cette Section locale.

Et puis, il y a eu cette soirée tragique, horrible, où la barbarie humaine a frappé de plein fouet, aveuglément et sans honte, notre ville.

Ce tristement célèbre 14 juillet 2016, qui a endeuillé 86 familles, et marqué à jamais les esprits de tous les niçois.

Ce 14 juillet où l’ innocence a quitté l’âme de tant d’enfants, où l’incompréhension a laissé place à la douleur et à l’infinie tristesse.

Ce 14 juillet, ou un individu a semé l’annihilation et a inscrit la peine dans le cœur de tant de parents.

Mais ce 14 juillet, l’Humanité a aussi été un peu sauve, par le comportement héroïque adopté par les services de secours, les fonctionnaires de Police, les militaires en service ou non, mais également par des civils qui n’ont écouté que leur instinct de secours et d’entraide, qui les honore.

Alors, avec le Président National, il nous a paru essentiel, primordial, et sans appel, qu’à notre humble niveau, nous puissions rendre un hommage à ceux qui ont, ce soir là, fait preuve d’un sens Humain si rare à notre époque.

Nous avons donc tenu à élever à dignité des Policiers Municipaux, Primo-intervenants sur site, qui ont fait preuve d’un courage et d’une force mentale qui se doivent d’être honorés.

Des militaires, hors service, qui assistaient au défilé du 14 Juillet puis au feu d’artifice, et lorsque le carnage, car le terme est idoine, a commencé, ont immédiatement porté assistance aux victimes dans un paysage décrit par ceux que j’ai rencontré comme une scène de guerre, un véritable théâtre d’opération

C’est en cela que j’ai l’immense honneur ce soir d’assister en ma nouvelle qualité  M. le Président National dans la remise de l’étoile de bronze du Bien et du Mérite à M. Eric Brieu, Policier Municipal auprès de la Ville de Nice depuis Juin 2014, au parcours exemplaire.

Ancien militaire, il fût équipier dans un groupe des forces spéciales de Janvier 1991 à Décembre 2012, d’abord affecté à la base aérienne de Nîmes, puis à celle d’Apt et enfin celle d’Orléans-Bricy.

Gradé Caporal Chef, il fût spécialisé dans la protection, l’intervention et le recueil du renseignement.

Fait rare pour un militaire issu du rang, il fût élevé le 16 Juillet 2009 à la dignité de Chevalier de la Légion d’Honneur par le Général d’Armée GEORGELIN, témoignage s’il en est un du comportement exemplaire dont il a fait preuve et de la reconnaissance de la Nation.

Et puis, il a choisi la Police Municipale.

Afin de continuer à œuvrer pour les autres, mais en privilégiant la proximité.

D’abord à Fleury-les-Aubrais, puis à Nice, depuis Juin 2014.

La Police Municipale, c’est aussi ce qu’a choisi Cédric TISON,

D’abord Agent de Surveillance de la voie Publique à Saint-Germain, Colombes, puis Trappes en Yvelines.

Il est ensuite passé par la Préfecture de Police de Paris en qualité d’Agent de Police judiciaire Adjoint.

Puis, le désir de proximité avec les populations l’ayant emporté, il officie en qualité d’Agent de Police Judiciaire Adjoint auprès de la Police Municipale de Cannes, pour enfin, depuis Août 2015, être affecté à la Brigade Mobile d’Intervention de la Tranquillité Publique de Nice. 

Eric BRIEU et Cédric TISON forment plus qu’une équipe, un véritable binôme. Et c’est ensemble, le soir du 14 Juillet, qu’ils ont affronté le terrorisme, la panique, l’horreur.

C’est ensemble qu’ils ont fait face à la désolation et qu’ils ont évité que la situation dégénère un peu plus encore. 

Pour cela, ils méritent notre profonde reconnaissance. 

Ce soir là, deux autres personnes présentes aujourd’hui se sont aussi illustrées par leur courage et leur dévouement. 

Il s’agit de Ludovic BOJARD et de Christian MARTIN.

Tous deux, présents aux abords immédiats de l’attentat, ont sans délai porté secours aux premières victimes.

Ils ont protégé les corps, effectué des points de compression, tenté de maintenir en vie les blessés. 

Ludovic BOJARD, détenteur du brevet prémilitaire parachutiste, fût aide-moniteur au Centre d’Instruction Paramilitaire de Nice et Toulon et fût blessé lors de son 11ème saut à Borgo, en Corse.

Il fût accepté à l’école de des officiers de réserve, mais acheva prématurément sa carrière militaire pour cause de blessure.

Il était là ce soir là, à la villa Masséna avec ses collègues parachutistes, afin d’assister au feu d’artifice.

Il était en première ligne à dessein de pouvoir porter secours.

Son action héroïque a été reconnue par tous, même jusqu’au Saint-Père, qu’il a rencontré dans le cadre de la visite organisée par Région PACA et la Ville de Nice.

Christian MARTIN, lui, est Aide soignant dans la vie civile.

Le sens du secours à autrui est donc pour lui aussi une valeur partagée depuis longtemps.

Citoyen fortement engagé, il est réserviste en qualité de Sergent, et Porte Drapeau à l'Union Nationale des Officiers de Réserve. 

Particulièrement investi dans les causes humanitaires, il a été ordonné Chevalier de l'ordre Hospitalier de Saint Lazare de Jérusalem, et part prochainement avec S.O.S Chrétiens d’Orient en Irak, où il ira porter secours aux victimes civiles de la guerre qui les frappe.

Eux aussi, incarnent l’Humanité.

Mais dans tous ces moments, où la clarté de l’attitude de ces Humanistes contraste avec la noirceur de l’âme de ceux qui répandent la souffrance, nous avons ô combien besoin de réconfort.

Nous avons besoin d’apaisement et d’émerveillement. 

Raoul DUFY a dit  " Les yeux sont faits pour effacer ce qui est laid. "

Nous devons alors nous tourner vers ce qui peut susciter en nous le ravissement.

Et quoi de plus idoine que l’art.

Nous, citoyens, devons pouvoir s’évader du quotidien lorsqu’il est grisâtre, et rêver quant cela nous est permis.

C’est en cela que j’ai tenu à ce que soit honoré un artiste de talent, passé maître dans l’art de la sculpture, une sculpture vraie, une sculpture poignante, Marc GUGLIELMETTI, plus connu sous le nom de MARTTI. 

Pur Niçois du cru, il a inventé un concept unique, celui de l’utilisation de clés anciennes, chinées aux quatre coins de l’Europe, et de les allier à la pâte de verre ou la résine, de sorte à créer LE ravissement.

Autour de cet instrument qui a traversé les âges sans une ride rayonne un nombre de possibilités et d'anecdotes tellement magistrales que Martti a décidé de s'accaparer la clef.

Et cet objet rudimentaire ou luxueux, selon son appartenance, devient un formidable mode d'expression capable de bouleverser et de surprendre, capable d'audace et de mystère, capable de modernité et d'archaïsme. Du simple relief à la rosace de feuilles, ces clefs toutes anciennes, parfois ancestrales, affichent  une complexité qui leur donne beaucoup de séduction. Dès lors, brasée, tordue, pliée, accompagnée d'une poignée, entourée de paumelles, la clef perd son utilité pour se transformer en œuvre d'art en préservant son identité et sa raison.

Et Martti se délecte à détourner la clef et son symbolisme dans un témoignage d'amour et de liberté qu'il exprime à travers des anneaux de l'amitié, des cages de chaînes de clefs ou cette fabuleuse cage d'amour débordante de pâte de verre soufflée. Sans s'affranchir entièrement des contraintes de la vie, cette appropriation et cet assemblage multiplient les ambivalences pour stimuler les consciences. Dès lors, ce détournement d'instruments quotidiens, prend une dimension plus subjective en flirtant avec des dispositions affectives contraires éveillées par l'esprit de la clef, mis en lumière par l'inspiration et la sensibilité de Martti.

 

 

 

 

 

 

 MARTTI est paru sur la Gazette de l'Hôtel Drouot, n° 23 du 8 Juin 2001 page 82,

 

Diplômé d'Honneur et récipiendaire de la Médaille d'Or lors de la 23ème

rencontre d’Art plastique en 2000 à Château ARNOUX.

Dépositaire de pas moins de 8 brevets,

il incarne le monde de la sculpture avant-gardiste,

sensible, et véritable.

Il permet à l’esprit de s’évader le temps d’un instant, et émerveille le contemplateur.

En cela, son Mérite, si Grand, doit être reconnu.

 

 

En tout cela, si ces personnalités sont différentes de part leur fonction ou leur statut, elles ont en commun ce paradigme essentiel ; celui du bienfait à l’autre et du dévouement à la collectivité.

Et c’est ce motif essentiel, ce trait qui se fait si rare aujourd’hui, que nous nous devions avec force de récompenser.

J’aimerai maintenant procéder aux remerciements.

Je souhaite tout d’abord remercier ardemment l’Hôtel WESTMINSTER, qui a été exemplaire dans la conduction de cette cérémonie, nous mettant à disposition gracieusement ce salon magnifique, chargé d’histoire.

Comment aurions pu mieux rendre hommage qu’ici, en ce lieu à deux pas où tout s’est déroulé, à toutes ces familles blessées et marquées à jamais.

L’Hôtel a immédiatement répondu par l’affirmative à notre sollicitation et je suis particulièrement honoré de pouvoir prononcer ce discours ici, aujourd’hui.

Je souhaite également remercier M. le Président ESTROSI, M. le Maire PRADAL, et surtout M. ROBAUT qui les représentent et qui s’est démené depuis des semaines aux fins de nous aider au mieux dans la préparation de cette cérémonie.

La ville de Nice et le Conseil Métropolitain ont tenu à contribuer au déroulé de ce moment d’hommage de reconnaissance, et je les en remercie vivement.

Je souhaite par ailleurs remercier les autorités civiles et militaires, le Général CHOUX, le Général Janin, et tous les défenseurs du territoire présents ce soir.

C’est un immense honneur que vous soyez parmi nous. 

Enfin, vous tous, chers amis, d’avoir honoré ces héros, de tous horizons, de votre présence. 

Cher tous, un immense MERCI.

Romain GERARDIN-FRESSE

 

C.V.

Arrère petit fils de Militaire élevé Officier de la légion d’honneur par le Général DE GAULLE le 28 Mai 1964, Petit Fils d’édile et fils de pharmaciens Biologistes.

Diplômé d’un Master II en Sciences Politiques, il a dirigé un cabinet de conseil en optimisation des politiques d’entreprises, travaillé sous le quinquennat précédent pour l’ancienne majorité auprès de la Présidence,  dirigé pendant deux ans le département juridique et financier d’une entreprise de micro-crédit Belge intervenant dans le financement de nombreux projets participatifs d’économie solidaire en Afrique, et conseillé le ministre marocain de la Jeunesse et des Sport dans sa politique budgétaire.

Il est actuellement à la tête du Département Juridique, des Relations Politiques et Institutionnelles de MATIGNON Services de Sécurité, rattaché à la Direction Générale. 

Il entame par ailleurs, conjointement avec la Région Ile de France et le Conseil Général, le développement d’un centre de formation spécialisé.

Associativement, il est Vice-Président National et Président de la Région PACA pour l’UNPDF ainsi que Commandeur en Chef pour la France du Corps Saint Lazarus Internationnal. 

Il a été fait Chevalier de l’Ordre de Lafayette par le Président NAJBERG, Chevalier du Mérite Philantropique, Grand-Croix du Corps Saint-Lazare et Commandeur NGO.

Il est désormais Administrateur Général et Président de la Section Alpes-Maritimes et Monaco de l’Etoile du Bien et du Mérite.

**********************************************************************************************

arton242-31836arton242-31836arton242-31836arton242-31836