3e CONGRES du PARTI DE LA FRANCE à PARIS le 7 MAI 2016

8895879-14095855

Ce samedi 7 mai avait lieu le 3e congrès du Parti de la France présidé par Carl Lang.

Des vétérans de l’ancien FN de l’époque du « Menhir » étaient présents, fidèles à leurs idées, sans compromissions ni dépoussiérages aussi excessifs que laborieux. Les anciens soldats, les soldats de toujours se tenaient fiers et droits avec leurs médailles sur la poitrine, tenant sans faillir le drapeau auquel ils ont consacré toute leur carrière.

Mais la jeunesse n’était pas en reste, cohabitant le plus naturellement du monde avec la vieille garde, unies dans un même amour charnel pour la patrie.

Car c’est tout simplement la France que le public et les militants étaient venus soutenir et défendre, la vraie France, celle des clochers et des coqs, celle du bon vin, de l’élégance, des libertés, celle qui des siècles durant a été le phare du monde.

109670108

Cette France qui « n’a jamais été aussi mal », comme l’a rappelé en préambule Roger Holeindre, co fondateur du FN, avant d’évoquer l’Algérie, ce pays où il avait en son temps créé un lieu visant à l’instruction de nombreux jeunes musulmans, ce territoire où pullulaient avant 1830 les maladies mortelles, l’esclavagisme et les guerres tribales avant que les Français n’aillent y construire des hôpitaux, des écoles, des routes, faisant monter en flèche la démographie d’un territoire en plein désarroi.

Il a fustigé la République et son évocation à toutes les sauces destinée à faire oublier que sous le vernis républicain se trouve la France, notre pays foulé aux pieds par des usuriers avides de gloriole. « Ils armeront les banlieues pour sauver les soi-disant valeurs de la République. Moi je ne connais pas les valeurs de la République, je connais les valeurs de la France ».

Les Francs-Maçons n’ont pas été en reste sur sa liste des coupables : « A Sidi Ferruch, le chef des Arabes est venu se présenter aux Français et il a dit ‘maintenant vous avez gagné’, nous prendrons la religion chrétienne, nous attendons vos missionnaires’. Et c’est le gouvernement à Paris, des Francs-Mac, qui ont refusé. Ils ont pris le chef des armées arabes et ils l’ont inscrit dans une loge maçonnique. Alors ça tombe bien parce qu’aujourd’hui, quels que soient les gens qui sont élus, c’est le programme des loges maçonniques qui est mis en avant en France et absolument aucun autre ».

Roger Holeindre s’est défendu ensuite d’être le diable, quoiqu’en disent les médias et les politiques, obligeant notamment le FN à montrer patte blanche au point de n’en plus avoir de patte du tout :

« J’accuse ce gouvernement de tricherie, de mensonge et de trahison, lorsque Mme Le Pen se croit obligée de dédiaboliser le Front National, moi j’ai répondu immédiatement que je n’avais pas besoin d’être dédiabolisé. Cela voudrait dire que depuis 40 ans, mes amis et moi-même nous ne racontions que des balivernes. Ce que nous avons raconté depuis 40 ans est l’exacte vérité, et si cela avait été appliqué, la France ne serait pas dans l’état où elle est aujourd’hui ».

Il a enfin appelé à entrer en résistance pour sauver notre pays, non par les armes mais par notre motivation, par une « résistance morale », par l’affirmation sans rougir de ce que nous sommes.

220px-Fernand_et_Carl

Fernand Le Rachinel, lui aussi ancien du FN, a lui évoqué le triste tableau de l’abyssal déficit de l’Unedic grevé principalement par le budget alloué à l’existence même de Pôle Emploi, cet organisme tape à l’œil qui coûte une véritable fortune aux contribuables pour un piètre résultat.

Intervenait ensuite Katell Mautin, mère de famille nombreuse qui a rappelé l’importance de ne pas laisser à des tiers, notamment à l’Education Nationale, le soin de s’occuper de l’éducation des enfants en lieu et place de leurs parents, a fortiori de leur sexualité, l’enseignant devant se cantonner au seul rôle d’instructeur, un avis partagé par l’intervenant suivant Christian Baeckeroot, lui aussi ancien du FN, lequel a précisé qu’il n’y avait que dans les états totalitaires que l’Etat éduquait les enfants à la place de leurs parents. On se souviendra de l’énormité proférée d’ailleurs par Vincent Peillon, alors ministre de l’EN qui parlait « d’arracher l’enfant au déterminisme familial »…

L’orateur suivant, Eric Pinel, nous a narré cette histoire d’un homme qui avait commandé un portail en chêne pour sa maison, lequel souhaitait que son portail soit de fabrication française. Les chênes ont bien été abattus et coupés en France… avant de partir pour la Chine où ils ont été débités en billes, lesquelles ont été réexpédiées en France pour garantir la fabrication… française ! En période de forte sensibilisation à l’écologie, de fumisterie de COP 21 et autres campagnes de culpabilisation massive des Français, on ne pourra que s’étonner que le gouvernement ne légifère pas sur l’usage de telles pratiques

Le chouchou de la conférence a été ce beau et brillant garçon d’une vingtaine de printemps, très élégant dans son costume et particulièrement droit dans ses bottes. L’écouter fut une vraie bouffée d’air frais. Ce jeune militant du PDF, étudiant en médecine, nous a donné une leçon de bravoure inespérée pour son jeune âge. S’adressant à la jeunesse, il a demandé : « ne nous laissons pas nous, la jeunesse, culpabiliser par les tenants de la bien pensance ».

Evoquant Verdun et la hardiesse de nos Poilus, il a appelé à s’armer intellectuellement car l’arme morale, culturelle et intellectuelle va de pair avec la défense physique : « Apprenons à connaître notre civilisation, notre nation, et en tout premier lieu son Histoire. Car celui qui connaît l’Histoire de France, celui-là ne peut pas se laisser aussi indifféremment qu’actuellement conduire dans les poubelles de l’Histoire ».

Comme son aîné Roger Holeindre, lui aussi a fait part de son ras-le-bol des sempiternelles valeurs républicaines. Avec fougue il a asséné : « Ils nous emmerdent avec la République, ce n’est pas la République que l’on aime, c’est la France ! Ce n’est pas la République qui voit son identité dissoute et remplacée par des cultures étrangères, c’est la France ! ». Voilà qui était dit !

Ni-voile-ni-burqa-lilam-ne-passera-pas-300x200

Une autre ancienne figure du Front National, Martine Lehideux a pesté contre l’invasion migratoire. Les immigrés italiens, polonais et autres venaient en France dans le but de travailler, aujourd’hui, les nouveaux immigrés viennent pour demander des logements, des aides… « Ils restent, ils demeurent, ils exigent »… « et ils obtiennent », contrairement, a t-elle rappelé, aux personnes âgées dans les campagnes qui vivotent avec un revenu de misère.

Refusant toute compromission de nos propres valeurs visant à nous faire adopter de force les fondements de la charia, elle a dit refuser dans notre pays la construction de mosquées, ces marqueurs de conquêtes mahométane, mais aussi l’imposition du voile et de toute autre culture contraire et hostile à la nôtre, car « non, la France n’est pas terre d’islam ! ».

L’avant-dernier intervenant a remporté un franc-succès au point d’être ovationné debout. Il s’agissait de Koen Dillen, fils du fondateur et représentant actuel du Vlaams Blok. Il nous a fait part de l’avancée terrifiante de l’islamisation dans son pays, chiffres à l’appui. La Belgique se meurt peu à peu, des quartiers entiers tombent sous la charia, des villes…

20160507_171207

Pour clôturer cette journée, Carl LANG le président réélu à l'unanimité du PdF a fustigé Hollande et son gouvernement, un régime qui fabrique les conditions de la guerre et des « guerres de religion », mais aussi l’immigration et son corollaire l’islamisation de moins en moins rampante de la France : « Pas de charia chez nous ! », « l’islamisation de la France aujourd’hui ça suffit ! ».

Accusant « ceux qui organisent l’immigration de travail » qui sont « des criminels », il a rappelé que les Français devaient être prioritaires en tout dans leur propre pays, ce qui semble normal, vu que c’est ce qui se pratique dans tous les pays du monde, et que l’unité nationale était la garantie de la paix sociale.

« Si vous êtes pour l’Algérie aux Algériens, vous êtes un héros mais si vous réclamez la France aux Français, vous êtes un nazi ». Eh oui, quoi de plus délirant, n’est-ce pas ?

Bien sûr, à la sortie du Novotel de Bagnolet le cloaque de la réalité nous a cruellement rattrapés….

Caroline Alamachère

 

Discours de clôture de Carl Lang, président du Parti de la France

 

gal-3337829


En résumé ce sont plus de 400 délégués des fédérations du Parti de la France qui se sont réunis hier le 7 mai 2016 à Paris dans l'unité, l'amitié et la volonté de résistance.


Notre 3ème Congrès du Parti de la France : un grand succès
Les travaux de la journée ainsi que les orateurs ont été présentés par Jean Verdon. Les opérations de vote se sont déroulées sous l'autorité de Michel Bayvet et Jean-Pierre Reveau. 

Les travaux ont débuté dès 10 heures avec l'Assemblée générale ordinaire lors de laquelle Myriam Baeckeroot, trésorière du parti et Carl Lang , président ont présenté leur rapport moral. Après les opérations de vote qui ont permi l'élection du Conseil national, du Bureau politique et du Président , se sont sont succédées les tables rondes lors desquelles, Thomas Joly, Myriam Baeckeroot, Dominique Slabolepszy, Franck Timmermans, Jean-Claude Rolinat, Dominique Challard, Pierre Deplanque, Christophe Devillers, Matthieu Mautin, Dominique Morel et Pierre-Marie Verdier ont travaillé sur la préparation des échéances électorales de 2017 ainsi que sur l'action des élus du Parti de la France. 

L'après midi, après un déjeuner convivial et sympathique lors duquel nos amis des différentes fédérations ont pu se retrouver, les travaux ont repris avec la prise de parole de différents orateurs.  

Ainsi Roger Holeindre, président d'honneur du Parti de la France et président du CNC, a lancé un appel à la résistance nationale, Fernand Le Rachinel, meilleur ouvrier de France et ancien député au Parlement européen a exposé les nécessités économiques de la défense de nos entreprises, de la valeur travail et de la promotion de nos filières de promotion en dénonçant par ailleurs la persécution fiscale dont sont victimes les Français en général et les entrepreneurs en particulier. 

Katell Mautin, mère de famille de 7 petites filles, est intervenue brillamment sur la défense de la famille et des valeurs familiales dans le respect de la loi naturelle. 

Christian Baeckeroot , expert comptable et ancien député a dressé un bilan de l'état de l'éducation dite nationale et a développé le projet du Parti de la France pour la restauration de notre système éducatif. 

Eric Pinel, enseignant, ancien député au Parlement européen a rappelé l'attachement prioritaire du PdF à la défense de nos paysans, de nos filières agricoles et à la protection de notre patrimoine rural et français. 

Nicolas Goas, étudiant en médecine et délégué national des étudiants du PdF a appelé avec force la jeunesse française à la mobilisation afin de reprendre le flambeau de la défense de la patrie française. 

Martine Lehideux, vice-présidente du PdF, ancienne Députée a appelé tous les militants et les sympathisants de la vraie droite nationale à s'engager et à rejoindre le Parti de la France afin de mener la grande bataille politique et historique de résistance et de reconquête nationale. 

Les deux invités du parti de la France ont ensuite pris la parole. Tout d'abord Joëlle Bergeron, commissaire priseur et député au Parlement européen qui a rappelé l'attachement de tous les patriotes d'Europe à la défense de notre patrimoine culturel européen et souligné la nécessité de mener la bataille de protection de notre culture et de notre héritage de civilisation. Puis Koen Dillen, ancien député flamand au Parlement européen et soutien fidèle du Parti de la France depuis sa création, a rappelé les défis que les patriotes de toutes les nations d'Europe devront relever ensemble en particulier celui de la colonisation étrangère et islamique. 

Cette journée s'est terminée par le discours de Carl Lang, président réélu du Parti de la France qui a défini nos objectifs politiques pour 2017 et réaffirmé que le Parti de la France incarnait la Droite Nationale Européenne, la Droite Populaire et Sociale, la Droite de nos valeurs de civilisation européenne et chrétienne et la Droite des Libertés économiques, de l'entreprise et du patriotisme économique, social et familial.
 
DSC_0028
En dehors de, Myriam BAECKEROOT et Thomas JOLY du PDF depuis 2009, se sont retrouvés des compagnes et compagnons d'avant 1998, Franck TIMMERMANS, Claudine DUPONT-TINGAUD et bien d'autres anciens du combat national pour la FRANCE.
**********************************************************************************************
Les photos de presse du IIIème CONGRES du PdF à Paris le 7 mai 2016 (photos PDF )

gal-3780320

gal-3780325

gal-3780330

gal-3780345

gal-3780335

gal-3780352

gal-3780358

gal-3780364

gal-3780369

gal-3780375

gal-3780390

gal-3780396

gal-3780405

gal-3780413

gal-3780419

gal-3780425

gal-3780432

gal-3780439

gal-3780445

gal-3780452

gal-3780459

gal-3780465

gal-3780471

gal-3780476

gal-3780481

gal-3780486

gal-3780493

gal-3780499

gal-3780504

gal-3780512

gal-3780519

gal-3780525

gal-3780531

gal-3780538

gal-3780544

gal-3780549

gal-3780550

gal-3780551

gal-3780553

gal-3780554

gal-3780557

gal-3780564

gal-3780571

gal-3780576

gal-3780582

gal-3780589

gal-3780595

gal-3780602

gal-3780608

gal-3780613

gal-3780620

gal-3780625

**********************************************************************************************

9230767-14730774

LES PHOTOS DU DEFILE DE SAINTE JEANNE D'ARC A PARIS LE 8 MAI 2016 AVEC LE PARTI DE LA FRANCE (photos presse du PDF )

gal-3781350

gal-3781352

gal-3781353

gal-3781354

gal-3781355

gal-3781356

gal-3781357

gal-3781358

gal-3781359

gal-3781360

gal-3781361

gal-3781362

gal-3781363

gal-3781364

gal-3781365

gal-3781366

gal-3781367

gal-3781368

gal-3781369

gal-3781370

gal-3781371

gal-3781372

gal-3781373

gal-3781374

gal-3781375

gal-3781376

 

ADHÉREZ !


Rédigé le Mardi 30 Septembre 2014 à 10:29 


Nous comptons sur votre soutien afin de poursuivre notre nécessaire combat pour la sauvegarde de notre Identité et de nos valeurs de civilisation. Le Parti de la France est la seule formation politique a mener ce combat, sans compromission ni reniement.
Mais sans ses adhérents, il n’est rien.
 
Votre adhésion peut se faire
• par chèque, à l'ordre du Parti de la France, en remplissant le bulletin d'adhésion et en envoyant le tout au siège du PDF :  6 allée des Templiers, 78 860 Saint-Nom-la-Bretèche

bulletin_adhesion.pdf bulletin_adhesion.pdf  (290.58 Ko) 


Adhérez !
 
• ou par paiements sécurisé en ligne via PayPal :

Tarif Adhésion
 


• Vous pouvez également faire un don régulier au Parti de la France, afin de soutenir ses campagnes électorales :

 
 

Chaque don ou adhésion ouvre la possibilité d’une réduction fiscale de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Ainsi, un don de 100 euros ne vous coûte réellement que 34 euros. Dès réception de votre don, nous vous enverrons un reçu à joindre à votre déclaration d’impôts.  
Merci pour votre soutien et votre fidélité à notre combat.

101991500-2